28/09/2009

Barrages écluses de la Meuse namuroise

080630

 

MEUSE (40) Ouvrages d'art

 

 

ECLUSES-BARRAGES DE LA MEUSE NAMUROISE

 S.P.W.

 D.G.O.2

Mob.&V.H.

 

 DO252   D.V.H.Namur

 

BIENVENUE SUR LA MEUSE NAMUROISE - MERCI DE RESPECTER NOTRE BELLE VALLÉE

Voie

Bk

BARRAGES-ÉCLUSES

Niv.Flot.

Chute

T.E

T.A

Téléphone.       

VHF

40 HM

4014

HASTIÈRE

(100,00 x 12,00m)

98,41

2,72

2,50

6,70

0032(0)82 64 44 19

18

40 HM

8931

WAULSORT

(id.)

95,69

2,40

2,50

6,70

0032(0)82 64 41 93

20

40 HM

16112

ANSEREMME

(id.) Permis de circulation

93,29

2,27

2,50

6,70

0032(0)82 22 26 56

22

40 HM

19900

DINANT

(id.) Permis de circulation / Eau

91,02

1,82

2,50

5,33

0032(0)82 22 23 53

18

40 HM

23430

HOUX

(id.)

89,20

2,03

2,50

6,70

032(0)82 61 13 04

22

40 HM

28430

HUN

(id.)

87,17

2,81

2,50

6,70

0032(0(82 61 13 05

18

40 HM

33210

RIVIÈRE

(id.)

84,36

2,02

2,50

 

6,22

0032(0)81 41 13 09

> Pont de Rouillon

22

40 HM

38770

TAILFER

(Namur/Wépion)(id.)

82,34

2,26

2,50

6,70

0032(0)81 47 00 51

18

40 HM

44860

LA PLANTE

(Namur) (id.)

80,08

1,73

2,50 (98,00)

2,20 (99,70)

6,70

0032(0)81 26 14 06

20

40 MM

48168

GRANDS-MALADES

(Nr/Jambes) (200,00 x 25,00m) Permis de circulation

78,35

4,15

3,00

6,70

6,40

0032(0)81 30 05 57

> Pont du  Luxembourg

18

40 MM

63110

ANDENNE-SEILLES

(200,00 x 25,00m) Permis de circulation

74,20

5,05

3,00

6,70

6,30

0032(0)85 82 64 87

> Pont de Sclayn

22

41 BS

85439

SALZINNES (Namur-Sambre)

(Namur-Sambre) (136,00 x 12,50m) Eau

80,10

1,75

2,80

5,70

0032(0)81 73 68 02

22

Ports de Plaisance de Namur : 

Guillaume Loute
Mobile : 32 (0)476 23 31 42

 

 

Vitesse maximale en Haute Meuse : 12km/h (marchand)

 15km/h (plaisance & transp.touristes) 

sans provoquer d'ondulations nuisibles!

 

Vitesse réduite dans la traversée des villes !   

   île de Dave >Tailfer : 6 km/h

 

Dans le sas des écluses, les bateaux doivent être amarrés à leurs deux extrémités

  et les hélices doivent être débrayées (Avis 2004/24/208)

 

Pneus et bouts de corde

 utilisés comme défense d'accostage sont interdits (Avis 2004/01/003)

Régime Crue :  

HAUTE MEUSE (Waulsort):

 300m³/sec - Navigation avalants interdite : 600 m³/sec -Toute navigation interdite : 800 m³/sec.

 

MEUSE MOYENNE (Amay):

: 400m³/sec - Navigation avalants interdite : 1200 m³/sec -Toute navigation interdite : 1600 m³/sec.

 

Vitesse maximale en Meuse Moyenne : 15km/h.;

            en Sambre : 9km/h  ( hors ville )

 

http://www.wallonie.be  -  N°vert : 0032(0)800 11 901 (informations générales)

 

 Horaires  de navigation et

de manoeuvre des ouvrages d'art

 

 

 

Contrat Rivière de la Haute Meuse asbl :

0032(0)81 77 67 32    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HORAIRE DE MANŒUVRE DES ÉCLUSES

 

Jours ouvrables & jours fériés (sauf dimanche):

 

Haute-Meuse:

Toute l'année depuis novembre 2012;

du lundi au samedi :   de 6h00 à 19h30.

 

Meuse Moyenne: 

AMPSIN NEUVILLE

 La manoeuvre de l'écluse d'Ampsin-Neuville (cumulée 82609) s'effectue,

 à titre d'essai, à partir du lundi 5 mai 2008, sans interruption du lundi à 6h00 au samedi à 19h30.

 L'horaire du dimanche reste inchangé. 

Grands-Malades & Andenne-Seilles :

de 6h00 à 22h00 du lundi au vendredi; de 6h00 à 19h30 samedi et jrs fériés

 

Basse Sambre : de 6h00 à 19h30

 

Dimanche:

 

Haute Meuse:

 

du 1/4 au 30/4 :   de 9h00 à 18h00

du 1/5 au 15/9 :   de 9h00 à 19h30

du 16/9 au 31/10 : de 9h00 à 18h00

du 1/11 au 31/3 :   de 9h00 à 14h00

 

Meuse moyenne:

Grands Malades - AndenneSeille - Ampsin Neuville:

 du 1/5 au 15/9 : de 9h00 à 19h30 ;  

du 16/9 au 30/4 : de 9h00 à 18h00

 

Basse Sambre

 du 1/4 au 31/10 : de 9h00 à 18h00 ;

 du 1/11 au 31/3 : de 9h00 à 14h00

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun ouvrage n'est manœuvré

le dimanche de Pâques, les 1er janvier, 1er novembre et 25 décembre.

 

Les jours fériés manœuvrés sont

 le lundi de pâques, 1er mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 21 juillet, 15 août et 11 novembre.

 

Ces jours fériés sont manoeuvrés comme un jour ouvrable et au maximum de 6h00 à 19h30

(sauf dimanche)

 

Le lundi de pâques, le 2 janvier et le 26 décembre,

la manœuvre commence au plus tôt à 9h00

 

Le samedi de pâques, ainsi que les 24 et 31 décembre,

 la manœuvre se termine au plus tard à 18h00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres renseignements (coordonnées des autres écluses,...) sur la brochure ... 

 

"La navigation de plaisance

en Région Wallonne".

 

  

par souci d'actualisation, le document est disponible en téléchargement

 

 

 

 

 

 
 

 

Date de dernière mise à jour sur: 

 Meusenamuroise.be

  

N.B.:  Les informations ne sont données qu'à titre indicatif. Il vous appartient de les vérifier auprès de chaque service concerné (voir liens utiles).

Wallonie.be

 

 

Portail des voies hydrauliques de Wallonie

 

16:24 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | Général | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

Informations

 

La Meuse à Namur


 

Photographies :

  

 MERCI à  Christian Delwiche, un namurois amoureux de sa ville et de ses habitant(e)s.
NAMUR en PHOTOS

  
 
Et à Hugues Van Rymenam, un autre namurois qui aime sa région et la beauté de ses paysages...
 

  

________________________________
  
  
Vous êtes passionné(e) par la haute Meuse belge;
alors cet ouvrage va vous plaire... 

Une publication du service public de Wallonie (ex. M.E.T. collection Traces n°5) 

 
cliquez sur le lien 
 
 
  
  
 
 
 
 
071015 (6b)
 
    La Meuse namuroise et ses environs,
l'écluse de La Plante et ses usagers. 
 
 Plus  de 10000  photographies  de 2001 à  ce jour.
Utilisez le moteur de recherche sur le blog pour trouver une photographie, ...

 "Meuse namuroise"

Cliquez sur le lien 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

15:58 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | Général | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

20/08/2008

Actualité.

 
  
ACTUALITE 
 
 
 
 

La Plante

Consultez toutes les annonces éditées chaque mercredi sur le lien "Avis à la batellerie" 

______________________________________________________________________________

 

LE PORTAIL DU TRANSPORT FLUVIAL :
 

http://batellerie.org/ 

 

 
 

 
 
 
 
 

 

CARTE DES VOIES NAVIGABLES DE WALLONIE, INTERACTIVE >
 
 

Sélectionnez voies & tronçons:

 

____________________________________________________________________________

 

LA PLANTERèglement de navigation

 

Le «Règlement général des voies navigables du Royaume» (Pdf 341kB) est d’application sur la plupart du réseau des voies d’eau belges.

N.B: le §.3 de l'article 2 du R.G.V.N. (marques d'identification), relatif au drapeau de navigation (Drapeau rouge avec carré blanc au milieu) est abrogé suivant A.R. du 24/09/2006.

Nombreux articles du R.G.V.N. sont abrogés! (voir le Règlement général de Police pour la Navigation sur les Eaux intérieures, ci-dessous)

Règlement général de Police pour la Navigation sur les Eaux intérieures (01.01.2007)

950kB

En ce qui concerne les règles de navigation sur ces eaux intérieures, le nouveau "Règlement général de Police pour la Navigation sur les Eaux intérieures", est en vigueur depuis le 01.01.2007.

 

Une brochure "Règles de navigation en images" (2 MB) donne un aperçu sous forme de tableaux et schémas, des nouvelles règles de navigation basées sur le CEVNI (Code européen des voies de navigation intérieure).

 

 
 
 

 
 
 
LA PLANTESuppression des droits de navigation en Région Wallonne depuis le 6/03/2006
Avis 2006/05/018 & 2006/07/28
Attention,  le permis de circulation (n° de voyage)
 reste obligatoire!
Annonces informatisées de voyage
Depuis le 20 novembre 2006, en Région Wallonne, il est possible d'annoncer un voyage par internet
 
 

 

 ________________________________________________________________________

 

 

Port de Namur

 

Port de Jambes

Ports de plaisance de Namur

"Henri Hallet" à Jambes centre (30pl.) et à Namur à ht.du casino(250m.) et "Amée" (72pl.) à Jambes >bief amont du barrage-écluse de La Plante.

Période d'ouverture:

 du 15/04 au 15/10.

Plage d'Amée, Rue des Peupliers, 2  -B.5100 NAMUR (Jambes)

Tél.: 32(0) 81 31 39 46 -Fax : 32 (0) 81 31 39 47

Location de barques avec ou sans moteur

Location de  3 CataMosans (de 4 à 12 pl.)

Gsm:  32 (0)476 306 813 

 

 

_______________________________________________________________________

 

NamurLa NAMOURETTE

 

La Namourette est une navette fluviale, en service depuis 2004, qui assure le transport de passagers sur un itinéraire reliant Jambes à Salzinnes via le centre ville.
Haltes :
Jambes (port de plaisance), Joséphine-Charlotte (sous le pont des Ardennes), Namur (Halle al'Chair), Evêché (quai des Joghiers) et Salzinnes (rond point Falmagne)


Depuis 2008:

Les navettes circuleront les week-ends et les jours fériés, entre mai et septembre et 7jrs sur 7 entre le 1er juillet et le 31 août.

> Rens.: +32(0)81 24 65 80

 Pour plus d'informations:

 

 Info : Service de l'Equipement Urbain

32 (0) 81 246582  ou 246596

 

La namourette

 

___________________________

 

NamurCarte des voies navigables en Belgique.

 

L'Institut Géographique National a publié une édition complètement révisée de la Carte des voies navigables en Belgique. Toutes les données importantes pour la navigation intérieure en Belgique ont été actualisées. Les coordonnées de tous les services publics concernés sont également mentionnées. La plus grande nouveauté de cette carte est le verso touristique: les ports de plaisance, les relais nautiques, les rampes de mise à l'eau et les stations service fluviales sont indiquées par des pictogrammes. La carte se vend au prix de 13,90 euros.
Renseignements: Institut Géographique National, Abbaye de la Cambre, 13 à 1000 Bruxelles (Tél: 02/629.82.82 - Fax: 02/629.82.83 - Site Web: 
www.ngi.be  - E-mail: sales@ngi.be).

Bon de commande ICI

_____________________

 

 

IMMATRICULATION PLAISANCE - NOUVEAUTE 2014!

______________

 

 

 

 Don de Sang , de plasma, de moelle et d'organes =  Don de vie.

Pensez-y!

N'attendez pas le jour ou vous en aurez besoin, pour penser aux autres!

 

0800/92245

Renseignements: Centre de Namur (N4): 081/221010

 

 

 

 

 

 

 

 

13:13 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | Général | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

31/03/2004

Modernisation de la haute Meuse

 
 
 
 

MODERNISATION DE LA HAUTE MEUSE.

Consultez ou enregistrez la note originale via le lien ci-après

 "Modernisation de la haute Meuse"

http://voies-hydrauliques.wallonie.be/opencms/export/site...

 

Cette note de synthèse sur la modernisation de la Haute Meuse est dédiée à tous les agents des Voies hydrauliques qui ont exercé, avec beaucoup de courage, un métier difficile sur les vieux barrages de la Meuse en furie et en ont été victimes.

Ouvrage conseillé: pour commander cliquez sur le lien suivant;

La haute Meuse belge - tome 5

Thème "Equipement et Transport "
Collection "Traces "
Ed. 2004, MET, ouvrage, français, 368 pp.

Jacques Verstraeten, Licencié en Histoire. 

 

http://publications.wallonie.be/jsp/publi/pgPubliListeChe...

 

30 009b


A.P.30/06/2008. LA PLANTE.

 

Un musée en plein air se trouve près de l'écluse d'Hastière, le long de la nationale N96 reliant Hastière à Givet, entre Hastière-Lavaux et Hermeton. Adresse postale : 3, rue de l'écluse à 5540 Hastière.

Jusqu'à son démantèlement en septembre 2001, ce barrage était le dernier de ce type encore en activité sur la Meuse belge. Grâce à un financement communal et à l'obtention, en janvier 2006, d'une subvention du Commissariat Général au Tourisme du Ministère de la Région wallonne, l'association « Les amis d'Agimont » et Qualité-Village-Wallonie ont pu mener à bon port la réalisation de huit pupitres didactiques situés au pied d'authentiques éléments du barrage. Textes et illustrations permettent de comprendre le contexte historique de ce barrage et ce que fut le métier d'éclusier-barragiste avant la création des barrages électro-mécaniques.

INFORMATIONS > CLIQUEZ SUR LES LIENS CI-APRES:


http://www.qualitevillagewallonie.be/actions/hastiere.html#

 

http://www.qualitevillagewallonie.be/blog/index.php?galle...

 

 

 

Les barrages mobiles : leur origine, leurs destinées.

Page 191  « La haute Meuse belge » collection Traces n°5  MET éd.2004 (SPW)  Jacques Verstraeten, Licencié en Histoire.

Les barrages mobiles de la haute Meuse constituent la combinaison de deux systèmes qui furent utilisés indépendamment l’un de l’autre sur la haute Seine par les ingénieurs Poirée et Chanoine.

Avant le XIXe siècle, le système des aiguilles avait déjà été utilisé dans les portes marinières de certain pertuis. A cette époque, la porte pouvait s’étendre d’une berge à l’autre du fleuve. Il n’y avait pas d’écluse à sas. Les aiguilles étaient libérées pour laisser le passage aux bateaux et étaient récupérées par une corde de retenue. Avant l’avènement des barrages mobiles, c’est ce système qui équipait la Seine supérieure et l’Yonne.

C’est en connaissant ces techniques utilisées dans sa circonscription que Poirée innova en inventant des fermettes métalliques articulées dans des crapaudines scellées dans un radier construit au fond de la rivière. Ces fermettes étaient de simples cadres en fer de quelques centimètres d’épaisseur. Elles étaient établies à peu de distance les unes des autres. Elles recevaient sur leur face amont des poutrelles horizontales sur lesquelles s’appuyaient des aiguilles. Elles supportaient aussi la passerelle, nécessaire pour la manœuvre de ces aiguilles.

Lors des basses eaux, le barrage était fermé, tandis que, dès que les eaux montaient, on enlevait progressivement les aiguilles. On abattait ensuite les fermettes en les couchant sur le radier. Le barrage disparaissait donc ainsi totalement, laissant à la rivière la possibilité de s’écouler sur toute sa section.

Les deux premiers barrages ainsi conçus furent construits sur l’Yonne et sur la Loire en 1834 et 1836, mais ils n’étaient toujours pas pourvus d’écluses. En 1838, ce type de barrage fut utilisé avec une écluse pour permettre le passage de points difficiles sur la Seine, à Bezons.

En 1850, Chanoine inventa un autre système, entièrement composé de « hausses » : grands panneaux rectangulaires articulés au fond de l’eau sur un radier construit en maçonnerie.

Le système fut perfectionné en 1852 par des hausses à bascules dont l’axe de rotation était surélevé. La haute Seine et l’Yonne furent canalisées grâce à vingt-neuf ouvrages de ce type.

Le système « Poirée » fut utilisé pour la canalisation de la Meuse en aval de Namur. Quinze barrages furent ainsi érigés entre 1853 et 1867. Ces ouvrages permirent de créer des biefs pour la navigation à peu près tous les 6 km.

Quant au système «Chanoine », il fut utilisé pour les trois barrages situés directement en amont de Namur : à La Plante, à Tailfer et à Rivière (1868-1872).

Mais aucun des deux systèmes ne donna entièrement satisfaction. C’est pour cette raison que fut imaginé un système mixte, fruit des études de l’ingénieur Martial Hans.

Ce système sera appliqué d’abord sur les six barrages de la haute Meuse belge entre Hastière et Hun (Yvoir), entre 1873 et 1880,  avant de gagner, entre 1884 et 1897, les trois barrages achevés depuis 1872 suivant le type « Chanoine », entre La Plante et Rivière.

La retenue d’eau y était ainsi composée d’une passe navigable à fermettes et aiguilles, et le déversoir était équipé du système des hausses basculantes.

Grâce à l’utilisation du seul système « Poirée », la régulation des eaux allait être plus facile, et les dangers liés aux chutes d’eau, dans le système à hausses basculantes, allaient aussi être réglés par l’enlèvement rapide des aiguilles.

Toutefois, malgré leurs améliorations, ces systèmes s’avèreront dangereux, et  les enjeux économiques des régions riveraines nécessiteront un fleuve au profil permettant le passage de convois de bateaux plus importants. Après la deuxième guerre mondiale, le gouvernement belge lancera donc un programme de modernisation de la Meuse qui, à terme, sonnera le glas de tous ces anciens ouvrages. Le dernier subsistera à Hastière jusqu’en 2001.

Source

Pour l’utilisation des deux systèmes de barrages dans la canalisation de la Seine, se reporter à BEAUDOUIN (F), la canalisation de la Seine par barrages mobiles éclusés au XIXe siècle, dans Bulletin de l’Association des amis du musée de la Batellerie, n°2, Conflans-Saint-Honorine, décembre 1988, 20pp.

 

 

Page 180 (extrait)  « La haute Meuse belge » collection Traces n°5  MET éd.2004 (SPW)  Jacques Verstraeten, Licencié en Histoire.

En 1868, l’entreprise « Flechet et Claes » entreprend la construction des barrages éclusés de La Plante, de Tailfer et de Rivière. Leur construction s’achève le 15 avril 1872.

Les écluses en aval de Namur ne présentaient que 56,75m. de long et 9 m. de large et ne pouvaient écluser qu’un seul bateau à la fois. (Gabarit pour bateaux de 600t.- Campinois)

Sur ces nouvelles écluses, la longueur utile est portée à 100m, et la largeur, à 12 m. (Gabarit pour bateaux de 1350t. R.H.K)  Des dimensions qui vont permettre d’accueillir un train composé de quatre bateaux et d’un remorqueur.

 

18:27 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

16/08/2003

Règlement particulier de la Meuse (extraits)

 

 

 

REGLEMENT PARTICULIER  :

Voir  >

"La navigation de plaisance en Région Wallonne".

Edition 2008
Par souci d'actualisation, le document est disponible en téléchargement à l'adresse :

> La Haute-Meuse,  à.p.d. la page 41.

 

http://voies-hydrauliques.wallonie.be/opencms/export/sites/met.dg2/doc/fr/nouv/plaisancewallonie.pdf

----------------------------------------------------------- 

"MEUSE & OURTHE"  

  Art.15.- L'accès des passes non navigables des îles de la Meuse est interdit aux canots à moteur pendant la période du 1er mai au 31 août.

Dans des cas particuliers et sous certaines conditions, l'ingénieur en chef-directeur des ponts et chaussées peut déroger à cette interdiction, par simple tolérance et aux risques et périls des bénéficiaires.    

 Art.15bis. (Arrêté royal du 13 juillet 1954). - Sur le bras de la Meuse compris entre l'île "Vas-t'y-Frotte" à  Namur et sur la rive droite de la Meuse, à Jambes, la navigation est interdite pendant toute l'année, à tous les bateaux, embarcations, canots à moteur et barquettes quelconques. Toutefois, l'armée est autorisée à utiliser ce bras pendant toute l'année, de jour et de nuit, mais à titre de tolérance et à ses risques et périls.             D'autre part, en aval de la cumulée 44.000, les embarcations à moteur peuvent s'y déplacer, sans aucune restriction ni condition, même à des vitesses supérieures aux maxima fixés à l'art.12.  

Avis à la batellerie n° 1121 du 7/12/1994, 

Chapitre V ; Iles.  (extraits) ... 3. La navigation de plaisance est interdite sur le bras droit de rive droite de l'île Vas-t'y-frotte à Namur (cumulée 43830 à 44610). ...  C) Sur le bras de la rive droite de l'île Vas-t'y-frotte à Namur (cumulées 43830 à 44610), la navigation et le stationnement sont interdits pendant toute l'année, à l'exception :1. des bateaux, barquettes et autres engins flottants de l'armée qui peuvent y naviguer de jour et de nuit sans limitation de vitesse, 2. des bâtiments qui doivent charger ou décharger au mur de quai du port de Velaine (cumulée 44200). Dans ce cas, l'arrivée et le départ de ces bâtiments se font uniquement par l'amont de l'île sans dépasser l'extrémité aval du mur de quai. Le stationnement de ces bâtiments dans ce bras est toléré uniquement pendant la durée des opérations de chargement ou déchargement. Dans ce bras et de 100 m à l'amont de la pointe amont de l'île jusqu'à 100 m à l'aval de la pointe aval de l'île (cumulée 43730 à 44710), le placement de bouées est interdit.  

 

 

 

Article 21 :

STATIONNEMENT DES BARQUETTES DE PÊCHE ET DES EMBARCATIONS DE PLAISANCE.

BOUÉES D'AMARRAGE .

Modifié suivant l'avis à la batellerie n°1998/10/062 du 29/4/1998.  

1 . Sur la Meuse, les barquettes de pêche et les embarcations de plaisance ne peuvent stationner dans la passe navigable. En aucun cas, elles ne peuvent être abandonnées sans surveillance à plus de 4 m. de la rive, à compter de la ligne d'eau.      

  

2 . Après leur utilisation, elles doivent être ramenées à la rive et amarrées, au moyen d'une chaîne à fil  de 4 mm. au moins ou d'un câble métallique de 8 mm. au moins, à un anneau mobile scellé dans la maçonnerie ou, à défaut de mur ou de perré, fixé à un piquet de fer à section ronde ou profilée suffisamment long suivant la nature du terrain, et battu à ras du sol.

 3. Du 1er mai au 15 octobre, les barques susdites peuvent être attachées à une bouée amarrée au fond et liée à l'anneau de la rive décrite ci-dessus. L'amarre de la barque, l'amarre de fond et celle qui relie la bouée à la rive, doivent être faites d'une chaîne à fil de 4 mm. au moins ou d'un câble métallique de 8 mm. au moins. La bouée doit être résistante et avoir la forme d'un tonnelet. Son volume ne peut dépasser 50 litres. Un anneau blanc est peint à chaque extrémité de la surface de révolution, toute la surface restante du tonnelet étant peinte en bleu. Les anneaux blancs ont chacun une largeur comprise entre 1/4 et 1/5 de la longueur du tonnelet.  Sur le fond bleu doivent figurer en caractères blancs de 4 cm. le numéro d'immatriculation de l'embarcation du propriétaire. (Arrêté royal du 29 juillet 1952) Aucune redevance n'est due pour la bouée d'amarrage.Du 16 octobre au 30 avril, la bouée et l'amarre de fond doivent être enlevées de l'eau et remisée hors des dépendances de la rivière. 

 

4. Les barques qui ne sont pas amarrées de la manière prescrite au §2  ou au §3, doivent être enlevées de l'eau et remisées hors des dépendances de la rivière. 

 

4.bis - voir l'avis à la batellerie n° 2003/04/012 du 5/02/2003, relatif au stationnement des bateaux dans la traversée de Namur.

  

Article 22 :

 BOUÉES DE PÊCHE

Modifié suivant l'avis à la batellerie n°1998/10/062 du 29/4/1998. 

1. – Sur la Meuse, l'usage de bouées-flotteurs pour marquer les endroits de pêche, est toléré du 1er mai au 15 octobre, en faveur des pêcheurs porteurs du permis de pêche en barquette, aux conditions suivantes

 

2. - Chaque pêcheur ne peut installer qu'une seule bouée.

3. - La bouée doit être conforme au modèle imposé par le ministre des travaux publics, être peinte en bleu et blanc et porter sur le fond bleu, en lettres blanches de 5 cm. de hauteur et d'1 cm. d'épaisseur de trait, le nom du propriétaire, et, en chiffres blancs de 10 cm. de hauteur et de 12 mm. d'épaisseur de trait, le numéro de la plaque d'immatriculation de la barquette. (A.R.25.05.1992).     La bouée doit être repeinte aussi souvent qu'il le faut pour que ses couleurs restent vives.

4. - Le pêcheur doit placer la bouée en dehors de la passe navigable et à 15 m au moins de la rive. Dans cette zone, il peut la déplacer à son gré. Il doit l'enlever de la rivière du 16 octobre au 30 avril.     Il doit l'enlever aussi, ou la déplacer, ou l'amarrer à la rive, s'il en reçoit l'ordre des agents de la voie navigable. En son absence ou s'il n'exécute pas immédiatement l'ordre reçu, des mesures sont prises d'office à ses frais.     Il est en outre interdit de placer la bouée dans les sections de navigation à grande vitesse pendant la période d'ouverture de celles-ci, ainsi que dans les zones s'étendant jusqu'à 30 m de part et d'autre de ces sections. (A.R. 26.08.1966).

5. - La bouée est à l'usage personnel du pêcheur qui en est propriétaire. Il peut néanmoins la mettre à disposition d'autres pêcheurs porteurs du permis de pêche en barquette. Mais il est seul responsable, vis-à-vis des tiers comme de l'État, des pertes, dégâts, accidents et dommages qui peuvent résulter de l'usage de la tolérance définie par le présent article.6. - Toute bouée qui ne porte pas le numéro d'immatriculation de la barquette de pêche, ou le nom du propriétaire, est enlevée d'office par les agents des voies navigables.     Dans ce cas, le propriétaire ne peut prétendre à aucune indemnité du fait de la destruction éventuelle de la bouée ou de son amarre.

Remarque :  La passe navigable en Meuse se situe ;

en amont du pont de Jambes : de 15 m à  55 m de la rive  gauche.

en aval du pont de Jambes  : à 25 m des rives.

Avis 1998/10/062 du 29/4/1998.

Par dérogation aux articles 21§3 et 22§1 du Règlement Particulier de la Meuse, les bouées d'amarrage et bouées de pêche ne peuvent être maintenues dans le lit du fleuve qu'entre le 01 mai et le 15 octobre.

Il en est de même pour les bouées utilisées pour baliser les pistes de slalom. Les bouées d'amarrage et de pêche doivent être identifiées par le numéro d'immatriculation de l'embarcation du propriétaire.

Les bouées de slalom doivent être identifiées par les initiales du club qui est titulaire d'une autorisation d'occupation du domaine public, délivrée par la  Direction de la Réglementation et des Droits des Usagers

Dans tous les cas, les bouées doivent être placées en dehors de la passe navigable et doivent être retirées de l'eau et remisées hors des dépendances de la voie d'eau du16 octobre au 30 avril 

 

   Article. 23Il est interdit de se baigner aux abords des barrages, jusqu'à 30m à l'amont et à l'aval.

-------------------------------

Code de la route  (extrait)

Infraction(s) commise(s) :   A.R. du 1/12/1975 portant règlement général sur la police de la circulation routière, modifié par l’A.R. du 9/10/1998 ; 

Article 22quinquies :    

Circulation sur les chemins réservés aux piétons et cyclistes.

 Article 22quinquies 1 :   Ne peuvent circuler sur ces chemins que les catégories d’usagers dont le symbole est reproduit sur les signaux placés à leurs accès. (F99a)Toutefois, peuvent également emprunter ces chemins : 

-les handicapés qui conduisent un véhicule mû par eux-mêmes ou équipé d’un moteur ne permettant pas de circuler à une vitesse supérieure à l’allure du pas ;

les véhicules prioritaires visés à l’article 37, lorsque la nature de leur mission le justifie ;

 moyennant autorisation délivrée par le gestionnaire des dits chemins ou son délégué, aux conditions qu’il détermine : ( le permis de circulation doit être apposé sous le pare-brise du véhicule)   

les véhicules de surveillance, de contrôle et d’entretien de ces chemins ;

les véhicules  des riverains et de leurs fournisseurs ; les véhicules affectés au ramassage des immondices. 

Article 22quinquies 2 :   Les usagers de ces chemins ne peuvent se mettre mutuellement en danger ni se gêner.  Ils doivent redoubler de prudence en présence d’enfants et ne peuvent entraver la circulation sans nécessité.  Les jeux sont autorisés

 

12:57 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

14/08/2003

Horaires de manoeuvre des ouvrages d'art et horaires de navigation.

 

 

 

 

 

 

 

HORAIRE DE MANOEUVRE DES OUVRAGES D’ART

 

 

 

Généralités. 

Aucun ouvrage n'est manoeuvré le dimanche de Pâques, les 1er janvier, 1er novembre et 25 décembre.

Les jours fériés manoeuvrés sont le lundi de Pâques, le 1er mai, le jeudi de l'Ascension, le lundi de Pentecôte, le 21 juillet, le 15 août et le 11 novembre. Ces jours fériés sont manoeuvrés comme un jour ouvrable, et au maximum de 6 heures à 19 heures 30. Toutefois, si le 1er mai, le 21 juillet, le 15 août et le 11 novembre tombent un dimanche, ils sont manoeuvrés comme un dimanche.

Le lundi de Pâques, le 2 janvier et le 26 décembre, la manoeuvre commence au plus tôt à 9 heures.

Le samedi de Pâques ainsi que les 24 et 31 décembre, la manoeuvre se termine au plus tard à 18 heures.

La veille du 1er mai, de l'Ascension, du 21 juillet, du 15 août, du 1er et du 11 novembre, ainsi que du 26 au 30 décembre, la manoeuvre se termine au plus tard à 22 heures.

Le lendemain du 1er mai, de l'Ascension, du 21 juillet, du 15 août, du 1er et du 11 novembre, ainsi que du 27 au 31 décembre, la manoeuvre commence au plus tôt à 6 heures.

 

Détail et actualisation en cliquant ici

 

 

 

Sur l'ensemble des voies navigables wallonnes, par dérogation à l'article 11 du Règlement Général des Voies Navigables, la navigation est autorisée, à titre d'essai, en dehors des heures prévues à cet article aux conditions suivantes:

·         Dans chaque bief, la navigation est autorisée pendant une période égale au plus large des horaires de manoeuvre des ouvrages d'art situés aux extrémités de ce bief, allongé tant en début qu'en fin de journée du temps nécessaire à parcourir ce bief.

·         Il appartient à chaque conducteur de prendre la décision de naviguer ou non en fonction de son expérience personnelle, des dimensions et du type de bateau qu'il conduit, de la puissance de ses moteurs, de la visibilité du débit de la rivière ...

·         Les bateaux doivent être pourvus des feux prescrits par le Règlement Général des Voies Navigables et d'un phare. Ce phare ne peut être employé que durant le temps nécessaire à la reconnaissance des lieux ou des obstacles et au franchissement des ponts. Lors du croisement d'un bateau en marche, ce phare doit être éteint ou remplacé par une lumière non aveuglante.

·         Les bateaux doivent ralentir leur marche à l'approche de tout bateau amarré.

·         Tout bateau en stationnement sur les voies d'eau wallonnes doit maintenir son feu de mouillage allumé entre le coucher et le lever du soleil, pendant le temps où la navigation est autorisée.

·         Les bateaux doivent être munis d'un matériel de transmission (mariphone branché sur le canal 10).


Navigation en dehors des heures réglementaires suivant avis à la batellerie n° 1076 du 21 mars 1994.(extrait)
 
Sur la Meuse, en amont de La Plante, et sur la Sambre, en amont de Salzinnes, l'horaire de navigation prévu au Règlement Général des Voies Navigables est en vigueur, sauf lorsque les écluses sont manoeuvrées en dehors des heures de navigation réglementaires. Dans ce cas, la navigation est autorisée dans un bief selon l'horaire de manoeuvre de l'ouvrage d'art situé à l'extrémité aval de ce bief. (depuis le 1/11/2002; les écluses d'Andenne-Seilles et des Grands-Malades à Namur-Jambes sont manoeuvrées jusqu'à 22h00 du lundi au vendredi)
 
Les bateaux navigant en dehors des heures prévues au RGVN doivent se soumettre aux prescriptions de l'avis à la batellerie n°1076 du 14 mars 1994 (feux, mariphone, droits de navigation, responsabilité,... )

La Plante
A.P.21/04/2008.

11:06 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer

08/08/2003

Coordonnées utiles

 

Service Public de Wallonie

____________

 

 

 

Direction Générale Opérationnelle de la Mobilité et des Voies Hydrauliques

Boulevard du Nord, 8 - 5000 Namur

Tél.: 081/772000 - Fax: 081/773760

 

 

 

www.spw.wallonie.be

 

 

 

N° vert : 0800 11 901

 (informations générales)

________________

 

 

 

 

Département des Voies Hydrauliques de Namur.

Bd. du Nord, 8 - 5000 Namur

Tél. 081/772920 - Fax 081/773777

__________________

 

 

 

 

Direction des Voies Hydrauliques de Namur (DO252).

 

Rue Blondeau, 1

5000 - NAMUR

 

Tél.: 081/242710 - Fax. 081/242712

 

_________________

 


 

 

 

Meuse (voie 40) Ouvrages d'art 

 

 

 

 
 
 
30 003a

A.P.30/06/2008.

« LA  PLAISANCE SUR LES VOIES NAVIGABLES DE WALLONIE » 

Par souci d'actualisation, le document est disponible en téléchargement 

 

 

 

10:07 Écrit par Alain PASCAL | Lien permanent | | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer